Burnout, une nouvelle maladie des temps modernes

Connu également sous terme « épuisement professionnel », le burnout peut arriver à tout le monde, et c’est en passe de devenir un phénomène de la société moderne. L’épuisement professionnel peut toucher tout employé de toute entreprise, même dans les meilleurs environnements de travail. Quels sont les signes avant-coureurs qui peuvent montrer le syndrome de burnout ? Découvrez les réponses dans ce qui suit.

1. Quand les gens sont obligés d’adopter un style de travail différent

Nous apprenons et agissons de différentes manières : certaines personnes apprécient une collaboration constante, d’autres ont besoin de temps pour travailler seules. Lorsque les personnes sont forcées d’adopter un style de travail auquel elles ne sont pas habituées, cela peut épuiser leur énergie et causer des problèmes à l’équipe.

2. Quand il y a des changements importants

De l’arrivée d’un nouveau membre de l’équipe à un changement de direction générale de l’organisation, des changements importants peuvent laisser des personnes confuses, perdues ou désillusionnées si elles se sentent comme si elles ne se trouvaient pas au même niveau que tout le monde. En effet, tous les changements perpétrés au sein d’une équipe, d’un projet ou de la direction de l’entreprise peuvent engendrer un burnout chez certains collaborateurs.

3. Quand on fait face à une pression prolongée et sans fin

Parfois, une équipe est confrontée à des délais apparemment interminables. Cela met une pression sur même le meilleur groupe ou individu. Nous avons appris à faire attention aux moments où les gens disent : « ça va aller mieux après cette semaine !». Dans la plupart des cas, la semaine se transforme en une autre semaine et peut devenir un autre mois. Du coup, cela ne se fait jamais.

Lorsque vous remarquez que cela se produit, la meilleure chose à faire est de proposer votre aide à votre équipe. S’ils sont submergés, une question utile à poser pourrait être : « Que faudrait-il changer pour que nous nous sentions tous mieux ? » Poser cette question en soi peut être une forme d’aide. N’hésitez pas à les encourager à parler à quelqu’un qui peut réellement les aider.

4. Avoir trop de travail sur les mains

Si vous remarquez qu’un membre de votre équipe se sente déborder et n’arrive plus à son sortir, pensez à le transférer dans un autre établissement. Cette décision pourrait peut-être alléger sa charge de travail ou fournir des conseils sur la manière de terminer le travail en moins de temps. Il pourra intégrer son équipe après qu’il s’est senti mieux.

5. Ils sont stressés par des problèmes en dehors du travail

Il peut être difficile de détecter des problèmes en dehors du travail, mais des sentiments puissants affectent notre concentration. L’importance du problème importe peu : nous avons constaté qu’être ouvert et honnête à propos de ce que nous vivons peut être un soulagement en soi. C’est pourquoi il est crucial de procéder à des échanges réguliers avec des personnes de confiance, sinon vous risquerez de vous sentir étouffé après quelques heures.